LEGO Ideas : Milwaukee Art Museum – Vida Andràs

Aujourd’hui, on fait un zoom sur un projet LEGO Ideas qui m’a tapé d’ans l’œil tant il est à la confluence des deux thèmes qui sont chers à mon cœur : LEGO Ideas (la plateforme participative où le projet est proposé) et LEGO Architecture (une gamme à laquelle il pourrait très bien appartenir) : le Milwaukee Art Museum, par Vida Andràs.

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une représentation du musée d’art de Milwaukee aux Etats-Unis, et plus particulièrement de sa structure supérieure en aile d’oiseau, agissant comme un brise-soleil, ajoutée au bâtiment original en 2001. Cette extension est due à l’architecte espagnol Santiago Calatrava, dont les réalisations sont reconnaissables entre toutes.

Afin de compléter son projet, le créateur hongrois, Vida Andràs a ajouté deux autres créations, toujours inspirées de bâtiments créés par le même architecte Santiago Calatrava, pour en faire une sorte de collection dédiée à l’espagnol : On y retrouve donc le Milwaukee Art Museum, mais aussi le pont tournant Samuel Beckett de Dublin, et la gare centrale du nouveau World Trade Center à New York. Il y a vraiment une esthétique commune, très aérienne, et je trouve que les créations de Vida Andràs y contribuent à merveille !

Et c’est vrai que j’aime beaucoup l’idée d’une collection centrée sur un architecte en particulier, ou sur un mouvement historique… Je trouve qu’à l’heure actuelle la gamme architecture se perd un peu en cohérence : Gratte-ciels, monuments historiques, Skylines…

Au début de l’histoire de LEGO Architecture, on avait eu quelques sets portant la marque de Frank Lloyd Wright, l’architecte américain de légende : Le Guggenheim Museum, Fallingwater, Robie House, l’Imperial Hotel… et puis plus rien. Ce ne sont pas les architectes de génie avec une identité visuelle forte qui manquent !

Concernant le projet LEGO Ideas, soyons clairs tout de suite, ce projet n’a aucune chance de devenir un set LEGO Ideas : c’est clairement un set LEGO Architecture, et l’historique de ce genre de projet estampillé Architecture a montré qu’ils n’étaient jamais retenus dans la gamme LEGO Ideas, mais qui sait… cette représentation peut donner envie aux designers en charge de la gamme Architecture de s’y pencher ! Cela changerait d’une énième réédition d’un gratte ciel déjà vu et revu… Non, je ne parle pas de toi, Empire State Building… mais…

Evidemment, et c’est presque un passage obligé maintenant, le créateur a intégré une vidéo mettant en scène, de manière très esthétique évidemment, ses modèles, ainsi que leurs « fonctionnalités » : le pont tournant tourne et les ailes brise-soleil du musée se déploient.

Vida Andràs, le créateur de ce projet n’est pas un inconnu si vous suivez l’actualité LEGO Ideas : On en avait parlé dans le tout premier Brick Ideas sur la chaîne, à l’occasion du concours LEGO Ford Mustang l’année dernière : il avait créé une saynète digne d’une affiche publicitaire américaine et avait remporté la deuxième place du concours.

Pour soutenir ce projet (qui n’a pas beaucoup de chances, restons honnêtes), cliquez ici !

LEGO World Builder : Créez la prochaine gamme lego !

Après l’immense succès (renforcé par le confinement…) de la plateforme LEGO Ideas, le groupe LEGO a décidé de renforcer sa stratégie participative avec le lancement, fin août 2020 d’une nouvelle plateforme de crowdsourcing baptisée LEGO World Builder. L’objectif est simple pour la marque : renforcer ses liens avec les fans adultes de LEGO, tout en se permettant de piocher leurs meilleures idées – contre rémunération.

Je n’ai jamais caché mon intérêt pour la plateforme participative LEGO Ideas : les créateurs amateurs ont une véritable vitrine pour leurs plus belles créations (My Own Creation – MOC), en profitent pour se forger un nom dans le milieu assez compétitif des MOCeurs et peuvent espérer faire partie des quelques pourcents de designs particulièrement intéressants qui sont sélectionnés par LEGO pour en faire un set officiel. Outre l’aspect financier qui, rappelons-le, n’est ni le moteur principal de ces créateurs, ni tellement intéressant que ça a priori… c’est surtout une sacrée fierté pour ces amateurs éclairés d’être à l’origine d’une idée commercialisée par LEGO, peu importe le degré de modifications effectuée par la maison mère…

Ma vidéo sur le sujet

Le groupe LEGO, de son côté, à bien compris son intérêt : des milliers de designs disponibles dans une base de données qui leur appartient, fournis gratuitement par certains créateurs qui auraient tout à fait leur place dans leurs registres d’employés, c’est une véritable mine d’or… pour pas cher !

Tout irait pour le mieux… si ce n’est pour deux écueils, chez LEGO et pour les créateurs :

Pour les amateurs de LEGO, pour espérer avoir la moindre chance d’être sélectionné, il faut un minimum de talent pour créer un projet qui tient la route, qui intéresse du monde, qui est réalisable… bref, ce n’est clairement pas à la portée de tous.

Pour le groupe LEGO, la plateforme Ideas n’est pas idéale non plus. Je ne parle pas de la multiplicité des designs ayant atteint les 10 000 votes, je parle surtout des règles intrinsèques de soumission : il faut que les projets proposés soient en quelque sorte des stand-alone, des projets uniques, qui n’auront pas de réédition, pas de suite, pas de gamme articulée autour d’eux. Et je ne parle même pas du problème des licences… Alors quand un set Ideas marche du tonnerre, il est licite de se demander si LEGO n’aurait pas souhaité tirer un peu plus sur la corde et éventuellement en faire d’autres, dans le même esprit. Mais c’est -en théorie- impossible.

Les gammes actuelles Hidden Side et Monkie Kid sont de nouvelles tentatives de reproduire un succès passé.

C’est bien là le cœur du problème pour le groupe LEGO. Les gros sets à 300 euros représentent surtout des succès d’estime : ce sont des vitrines de ce que peut faire LEGO en termes de complexité, de créativité, principalement à visée des adultes. Mais la base du marché de LEGO, cela reste néanmoins les enfants. Les enfants qui raffolent de gammes de sets LEGO avec une histoire, des personnages travaillés, avec un potentiel de création infini derrière : LEGO a besoin d’un nouveau Bionicle ou d’un nouveau Ninjago. Les gammes actuelles Hidden Side et Monkie Kid sont de nouvelles tentatives de reproduire un succès passé. Il leur faut des nouveaux thèmes avec un contenu fort.

LEGO World Builder

Et c’est là qu’arrive LEGO World Builder. Il s’agit d’une plateforme participative, soutenue par le groupe LEGO, et organisée par une compagnie américaine, Tongal. C’est à la base une plateforme de crowdsourcing créatif : vous avez un projet créatif, vous expliquez ce que vous voulez en créant le projet, et n’importe qui peut venir et participer à votre projet, à plein d’échelles différentes. A la fin, les participations qui ont le plus aidé sont créditées par le porteur du projet, avec des rémunérations en fonction de la participation.

Ce que propose LEGO en utilisant cette plateforme c’est tout simplement que vous les aidiez à créer le nouveau NINJAGO. Mais sans les ninja. En fait vous allez proposer non pas un set unique comme sur LEGO Ideas, mais un concept fort, avec des personnages, un univers, des véhicules, des histoires, des objets propres à votre univers. Et c’est là que le côté participatif fait son apparition : Vous pourriez créer tout cela tout seul, mais l’intérêt est que chacun peut participer à votre univers.

C’est une idée tout à fait géniale pour LEGO : ils vont décupler leur force de travail créatif sur ces univers, regarder quelles idées, quels types d’histoire marchent le mieux, et ils vont – peut-être – faire leur choix et en faire le futur grand thème à histoire, avec, on l’espère, un succès aussi retentissant que Bionicle ou NINJAGO.

Et tous les fans (adultes) peuvent participer : plus besoin d’être un génie de la création en briques pour apporter votre petite touche à un univers préexistant. Vous avez un talent en design graphique ? Vous écrivez des histoires passionnantes ? Vous avez un don pour décrire des personnages, et leurs histoires propres ? Vous pouvez participer ! En vous connectant sur le site WorldBuilder.Tongal.com, vous allez pouvoir devenir soit un architecte (un créateur d’univers), soit un contributeur, pour enrichir les univers des autres créateurs.

Un tutoriel coloré tout en briques

Pour expliquer le concept, et présenter leur site, on a droit à une courte vidéo animée toute en briques amusante : on y découvre Dan Clash, un détective privé à Miami dans les années 1980, dans un univers créé sur le site, en mode tutoriel, intitulé LEGO Neon. Coloré à souhait !

Dan Clash : Détective / Acteur à mi-temps

Des primes substantielles

Si votre univers – ou vos créations intéressent les créatifs du groupe LEGO, ils se réservent le droit de vous acheter votre contenu : contre une grille de rémunération assez détaillée, vous allez pouvoir céder vos droits d’exploitation de vos créations au groupe LEGO, et voir votre univers devenir la nouvelle gamme à succès ! Le groupe LEGO a annoncé avoir réservé un budget de 500,000 $ par an pour les trois prochaines années pour rémunérer les meilleures idées des membres du site !

Les primes prévues

A l’heure actuelle, il y a plusieurs centaines d’univers qui ont été créés, mais c’est un peu comme LEGO Ideas, il y en a 90% qui n’ont pas beaucoup d’intérêt. On trouve néanmoins quelques concepts intéressants, méritant de s’y pencher un peu plus ! La plateforme est en ligne depuis fin août 2020, on en est qu’au tout tout début de l’aventure, mais j’y reviendrai régulièrement pour voir ce qu’il s’y trame…

LEGO Ideas : Faut-il changer les règles ?

Trente-cinq. Trente-cinq projets soumis sur la plateforme participative LEGO Ideas au cours du deuxième trimestre 2020 ont atteint le cap des 10 000 votes. Un record absolu, qui fait presque oublier les 26 projets du premier trimestre. On s’oriente vers une année 2020 absolument délirante en termes de nombre de projets à étudier pour l’équipe LEGO Ideas… peut-être le moment de changer l’organisation de la plateforme ?

Les règles sont claires : Dès qu’un projet atteint les 10 000 soutiens en ligne, il est évalué par une équipe technique, marketing et dirigeante de chez LEGO Ideas pour, éventuellement, en faire un set officiel. Une tâche longue et difficile, qui vérifie la faisabilité du projet, sa solidité (c’est un jouet…), l’acquisition des droits d’exploitation, le coût de fabrication, l’impact marketing…

C’est beau, un set LEGO

Seulement voilà… si on a eu dans le passé, en moyenne, une dizaine de projets par trimestre, l’année 2020 nous achemine vers un total absolument effrayant de plus 50 projets… 60 ? 70 ? Ces chiffres ne riment plus à rien. C’est en tous cas une problématique soulevée par le responsable « communauté » de la plateforme LEGO Ideas, Hasan Jensen, dans un billet publié sur le blog officiel de LEGO Ideas, que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Dans ce court texte, Hasan Jensen pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses : il indique que ce sont les commentaires publics que lui et son équipe ont lu sur les différentes plateformes LEGO qui l’ont poussé à débuter une réflexion sur un éventuel resserrement des règles autour de la soumission des projets. Si une première « bonne » raison à cette explosion est facilement trouvée (le confinement généralisé et le temps libre des AFOLs), le résultat n’en reste pas moins légèrement inquiétant : Est-on en train de s’acheminer vers des phases de review à 40 projets, chaque trimestre ?

En moyenne, sans compter l’année 2020, 30 projets atteignent le seuil des 10 000 votes chaque année. Et 4 sets officiels sont commercialisés. Si on garde ce ratio, se dirige t-on vers un total de 12 sets commercialisés au titre de l’année 2020 ?

L’avenir est tout aussi incertain, et pour le moment, Hasan Jensen réfute toute modification immédiate aux règles établies. Mais il pose néanmoins plusieurs questions sur un avenir « plus lointain » :

Faut-il augmenter le seuil de 10 000 votes ?

Faut-il réduire le temps nécessaire à l’obtention de ces votes ?

Faut-il changer la plateforme plus en profondeur ?

Je me permets de vous donner mon point de vue sur ces 3 questions qui apparaissent textuellement dans l’intervention de Hasan :

Faut-il augmenter le seuil de 10 000 votes ?

Mon premier avis, sans réfléchir, est de répondre un grand OUI.

Mais… déjà de combien ? 20 000 ? 100 000 ? La réponse n’est pas si simple ! Je le souligne assez régulièrement sur la chaîne et dans mes articles, certains projets qui ont atteint les 10 000 votes ne sont rien de plus qu’une gigantesque campagne marketing, en allant faire du pied à des fans d’une licence, des effets de mode un peu rigolos qui n’ont aucune chance d’être remémorés dans quelques années… Il serait tout aussi facile de trouver 100 000 votes pour un projet sur Untitled Goose Game (à l’époque où le jeu était un petit phénomène) que 10 000… Qui s’en souvient aujourd’hui, seulement quelques mois après ? L’augmentation du seuil n’est pas une bonne idée.

Vous vous souvenez de ça ? 10 000 votes en janvier 2020

Faut-il réduire le temps nécessaire à l’obtention des votes ?

A l’heure actuelle, lorsqu’un projet passe certains seuils de votes (les 100 premiers, 1000, 5000…), il gagne du temps supplémentaire pour atteindre les 10 000. Au total, si un projet réussit à atteindre ces seuils, il aura eu plus de deux ans disponibles pour arriver aux 10 000 votes. Si un projet est particulièrement intéressant, a t-il vraiment besoin d’autant ?

Là encore, ce n’est sans doute pas la meilleure mesure à adopter : l’immense majorité des projets retenus ce trimestre ont atteint le seuil des 10 000 votes en quelques mois à peine. Cette mesure ne servira qu’à expurger les pages de la plateforme de ses centaines de projets mal aboutis avec quelques dizaines de votes (des 30 comptes LEGO de mamie).

Ce projet basé sur une émission de la télévision chilienne a atteint les 10 000 votes en moins d’un mois

Faut-il changer la plateforme LEGO Ideas en profondeur ?

C’est la phrase qui m’a le plus effrayé. J’adore LEGO Ideas. J’adore le concept, je collectionne les sets estampillés Ideas depuis quasiment le début, et je trouve que la plateforme est bien fichue et permet de découvrir des créations incroyables. Faut-il changer tout cela ? Pour en faire quoi ? Une phrase a particulièrement attiré mon attention :

« In the longer term, we are exploring several potential changes, not only to address the current situation, but also to continue our mission of realising more AFOL designs. »

Que je traduis par « Sur le long-terme, nous explorons la possibilité de plusieurs autres changements, non seulement pour résoudre la problématique actuelle, mais aussi pour continuer notre mission de réaliser (comprendre commercialiser…) plus de créations d’AFOLs. »

Mon budget LEGO Ideas est en train d’exploser mon plafond !

La gamme LEGO Ideas passera t-elle de quelques sets annuels à plus d’une dizaine ? Est-ce là l’image d’une gamme qui produit des sets exceptionnels ? A t-on envie d’une gamme qui brade ses designs pour en commercialiser le plus possible, chaque année ? Pour un coût total totalement prohibitif pour le collectionneur ? Le coût total des sets LEGO Ideas commercialisés chaque année n’a fait qu’augmenter depuis 2013 ! Et l’année 2020 n’est pas finie au moment où je réalise ce graphique…

Je ne sais pas ce que nous réserve l’avenir de ma gamme préférée, mais je suis inquiet… et ces questions posées par un représentant officiel de LEGO Ideas ne sont pas là pour me rassurer.

LEGO Ideas : Concours Harry Potter

C’est le retour des concours sur la plateforme LEGO Ideas ! A l’occasion de la rentrée scolaire, l’équipe de LEGO Ideas a décidé de vous faire recréer, en briques, votre moment préféré de la rentrée scolaire… à Poudlard !

Direction votre collection de Bluray pour revisionner toutes les scènes de rentrée à l’école de sorcellerie, avant de la représenter avec vos pièces et minifigurines ! Entre l’arrivée mémorable en Ford Anglia volante, le réconfort d’une barre chocolatée contre les Détraqueurs ou tout simplement le cortège des barques sur le lac de Poudlard, les scènes iconiques ne manquent pas !

A la clé de ce concours, un super gros lot comprenant à peu près tout ce qui se fait en termes de LEGO Harry Potter en 2020, dont, évidemment, le nouveau set 75978 Diagon Alley !

Un grand gagnant recevra un lot composé de 7 sets LEGO, d’une clé digitale pour télécharger les films et d’un livre LEGO Harry Potter. Deux participants ex-aequo à la seconde place recevront un lot plus léger, mais non détaillé pour le moment.

Toutes les infos sont à retrouver sur la page du concours, sur le site de LEGO Ideas ! On se retrouvera en fin de la période de soumission pour proclamer nos designs préférés ! Vous avez jusqu’au 8 octobre pour participer.

LEGO IDEAS : 35 projets en lice !

Je ne sais pas si on doit se réjouir d’un tel record. 35 projets soumis par des créateurs sur la plateforme participative LEGO Ideas ont atteint le cap des 10 000 votes et vont donc être étudiés par les équipes de chez LEGO en vue d’en faire des sets officiels.

Si l’équipe autour de LEGO Ideas a toujours prétendu que le nombre de projets sélectionnés n’influençait pas les chances de sélection, il est difficile de croire que ces 35 projets ont tous leurs chances. La plupart de ces créations n’ont été qu’un support pour un concours de popularité sur les réseaux sociaux. Sans minimiser la tâche colossale de recueillir 10 000 soutiens pour un MOC, je pense que la plupart des personnes qui ont soutenu tel ou tel projet ne sont que des visiteurs de passage, peu intéressés par le monde de LEGO, par la licence LEGO Ideas, ou par l’idée d’acquérir le projet pour lequel ils ont voté. Je milite depuis plusieurs mois maintenant pour augmenter le nombre de votes requis…

Voici donc les 35 projets en lice… non je rigole, je ne vous en présente que 10. Mes préférés ? Ceux qui ont le plus de chance d’être sélectionnés par LEGO ? Je vous avoue que je ne sais plus trop sur quoi ils se basent… Donc, sans ordre particulier :

Animal Crossing New Horizons: Nook’s Cranny par Micro_Model_Maker

Difficile de passer à côté de Animal Crossing actuellement… Le succès de ce projet est largement passé, comme d’habitude, par les réseaux sociaux, avec de véritables campagnes publicitaires organisées par le biais de sites de jeux vidéo…

Night At The Museum par CARLIERTI

Oui, je suis biaisé. J’aime ce que fait Carlierti. Ici, une reproduction modulaire, détaillée, colorée et jouable du Musée d’Histoire Naturelle de New York, mis à l’honneur dans le film familial « Une Nuit au Musée ». C’est peut-être un peu trop gros, mais si LEGO le sélectionne, les designers officiels tailleront dans le vif ! Comme d’habitude, une jolie vidéo de présentation, un design graphique impeccable… que demander de plus ?

Vincent van Gogh: The Starry Night par legotruman

Original ! On est pile dans la tendance actuelle chez LEGO de représenter des œuvres d’art au format mosaïque. Ici, évidemment vous l’aurez reconnu, le célèbre tableau du peintre hollandais Van Gogh, La Nuit Etoilée. Les contrastes sont intéressants, le relief aussi, c’est vraiment cool !

Ratatouille: ReOpen The Doors! par BRICK PROJECT

Je vous renvoie vers mon article consacré à ce projet auquel je crois beaucoup !

Seasons In Time: Calendar par BrentWaller

On le connaît bien Brent Waller ! C’était lui à l’origine de l’Ecto-1. Et aussi du futur set LEGO Ideas (non encore révélé) inspiré de Seinfeld. Ici, C’est une création originale : un calendrier à monter, assorti de quelques petites saynètes en lien avec les périodes de l’année. C’est mignon, c’est original, cela peut cocher pas mal de cases du cahier des charges LEGO Ideas…

Zen Bonsai par BrentWaller

Allez, on continue tout de suite avec Brent ! Deuxième projet de cette série créé par l’australien, un magnifique Bonsai tout en briques. J’aime beaucoup, j’en avais déjà parlé dans une de mes vidéos… J’aimerais bien l’avoir celui-là !!

Naruto: Ichiraku Ramen Shop par DadiTwins

Je n’ai jamais regardé un seul épisode de naruto, mais je sais que ce Shonen est extrêmement populaire ! D’un œil strictement impartial car pas du tout intéressé par l’oeuvre originale, je suis surtout épaté par la quantité de détails brick-built et la qualité du design des minifigs. C’est coloré, et j’imagine que les fans seraient aux anges !

Portal 2 – GLaDOS vs Chell and Wheatley par hachiroku24

Encore un créateur qu’on connaît bien !! On avait déjà parlé de Hachiroku24 pour plusieurs designs réalisés pour des concours LEGO Ideas : Stranger Things, Jurassic World… C’est un habitué ! Ici, on change d’univers, direction les portails spatiotemporels du jeu vidéo Portal, avec évidemment Glados ! Je trouve le design sympa, sans être révolutionnaire non plus…

Sheriff’s Safe with Combination Lock par Il Buono

Un concept intéressant ! Il s’agit d’un véritable coffre-fort avec une serrure à chiffres fonctionnelle. Le mécanisme à l’air sympa, les accessoires Far West aussi… Ce petit projet mécanique peut créer la surprise !

Community – Greendale Community College par bulldoozer

Que serait une sélection de projets LEGO Ideas sans son inénarrable projet tiré d’une sitcom ? Là, il s’agira de la série à succès des années 2010, Community. Je n’ai jamais regardé un épisode, mais les retours ont l’air plutôt bons. Le créateur n’est, là encore, pas un inconnu : bulldoozer est à l’origine du projet 123 Sesame Street, en phase d’adaptation, dont on attend les premiers visuels avant la fin de l’année !

Vous pouvez retrouver l’intégralité des projets sélectionnés en cliquant ici

Dites-moi quels projets ont, selon vous, le plus de chances d’être sélectionnés !

Excellents résultats financiers du groupe LEGO malgré la crise !

Le groupe LEGO a publié, mercredi 2 septembre 2020 ses résultats financiers partiels, comptant pour le premier semestre 2020. Au menu : des chiffres impressionnants, des preuves tangibles d’une solidité, un premier rang mondial dans l’industrie (compliquée et compétitive) du jouet, et des perspectives intéressantes pour la fin d’année.

Dans un contexte global que je ne vous ferai pas le déplaisir de vous rappeler, le groupe LEGO s’en sort très très bien. En tous cas, bien mieux que ses concurrents, notamment Mattel qui accuse une chute de ses ventes de près de 15%. Le groupe LEGO, quant à lui, voit ses ventes augmenter de 14%. Le chiffre d’affaires est lui aussi en augmentation, de 7% pour un total, sur le premier semestre de 15,7 milliards de Couronnes Danoises (2,11 milliards d’Euro). Le résultat d’exploitation, qui représente la différence entre les gains et les charges, est également en hausse, de 11% à 3,9 milliards de Couronnes (520 millions d’Euro).

Seule (petite) ombre au tableau, un bénéfice net en baisse de 1% par rapport à la même période en 2019. Pas de panique selon le PDG du groupe Niels Christiansen : cette baisse est due à la réorganisation nécessaire du groupe pour palier à la fermeture durable de deux de ses usines dans le monde suite à la pandémie, au Mexique et en Chine.

Cette résistance particulière à la crise est, selon Christiansen, principalement due à la forte résilience digitale du groupe : un Shop en ligne qui fonctionne bien, et une flotte solide de revendeurs e-commerce. Sur le premier semestre d’ailleurs, le groupe nous informe que la boutique en ligne LEGO a vu sa fréquentation doubler par rapport à 2019 : 100 millions de connexions !

Attention cependant à ne pas tirer de conclusions hâtives sur la pérennité des stores physiques : 46 boutiques « en dur » ont déjà été ouvertes depuis le début de l’année, il y en aura 120 au total en fin d’année, si tout se passe bien ! Le concept des LEGO Stores, véritables vitrines du savoir-faire et laboratoire d’expérimentations marketing en tous genres, n’est pas (encore) enterré !

Parmi les petits clins d’œil que l’on peut retirer de l’infographie officielle, on va noter une importante présence chinoise : on nous rappelle la commercialisation de la nouvelle gamme Monkie Kid, « inspirée d’une légende chinoise », on nous annonce l’ouverture d’un nouveau flagship store à Hangzhou, et on nous précise que parmi les 120 ouvertures de boutiques en 2020, 80 d’entre elles seront chinoises ! L’avenir des petites briques est désormais tout tracé, en Orient.

Enfin, on présentera le top des gammes les plus « performantes », sans que l’on comprenne vraiment ce dont il s’agit : LEGO Classic, Speed Champions et Technic pour les gammes sans licence; Star Wars, Harry Potter et Disney Princess du côté des licences. Pas de surprise de ce côté là… la gamme « maison » Hidden Side lancée l’année dernière n’apparaît nulle part.

Dans une interview donnée à la BBC, en parallèle de la publication de ces résultats, le PDG Niels Christiansen donne des précisions intéressantes concernant les fans adultes, véritable mine d’or du groupe. Depuis le début de la crise sanitaire, ils ont noté une augmentation importante de la part des adultes qui achètent des sets LEGO, plutôt des sets « expert », forcément assez chers à l’unité. La vente des sets les plus complexes a été multiplié par 2,5 par rapport à 2019. Et si on peut trouver des explications à cette tendance, elle ne s’est pas éteinte après le déconfinement : d’après les données préliminaires de l’été 2020 (qui ne sont pas comptabilisés dans le bilan du premier semestre), cette tendance n’est pas en train de s’éteindre.

Comme chaque année, le véritable crash-test du système mis en place par LEGO sera les fêtes de fin d’année : gestion des stocks et production rendues compliquées avec les mesures sanitaires, baisse du pouvoir d’achat en lien avec la crise économique : attendons les résultats annuels 2020 (publiés en Mars 2021) avant de nous frotter les mains avec le groupe LEGO…

LEGO Ideas : Le projet ratatouille est de retour !

Vous vous souvenez très certainement du génial projet Ratatouille : Open The Doors par le non moins talentueux Brick Project (Thomas de son prénom). Ce projet LEGO Ideas avait réussi, en un temps extrêmement limité, à atteindre la barre symbolique des 10 000 soutiens, gage de son examen par les équipes créatrices (et marketing) de la maison des briques, en vue de son éventuelle commercialisation. On en parlait, plus en détail, dans cette vidéo :

Le projet initial

En Juillet, à l’heure de l’annonce des résultats de cette sélection, c’est un peu la douche froide sur notre rongeur préféré ! Son projet ne sera pas sélectionné, il ne deviendra jamais un set LEGO officiel. Jamais ? Pas sûr !

Fort de son expérience, Thomas décide de s’y remettre, il repart de zéro ou presque, et réinvente son projet de restaurant parisien ! Plus petit, plus compact mais tout aussi joliment réalisé, voici Ratatouille: ReOpen The Doors!

Au menu (…) de ce soir : une cuisine raccourcie, réduite à l’essentiel : elle est reconnaissable entre mille, mais sa taille réduite permet d’intégrer au modèle une véritable salle de restaurant. Effectivement, la salle est moins iconique que la cuisine dans le film, mais sa présence dans ce modèle y est tout à fait nécessaire ! Je ne vous ferai pas l’offense de vous décrire tous les détails de ce projet, mais je vous encourage à passer du temps sur ces photos. Vous allez y découvrir une foule d’éléments indispensables, de clins d’oeils, d’éléments jouables !

La jouabilité est un aspect particulièrement important dans ce projet, et on sent que Thomas y a apporté beaucoup de soin : les deux parties du restaurant sont modulables, on a plus de place pour disposer nos minifigurines (quel travail sur les minifigurines !!!), c’est sans doute plus clair, plus lisible que le projet initial.

Et quand Brick Project s’associe (encore une fois) avec Carlierti pour fabriquer une nouvelle vidéo promotionnelle, on ne peut qu’être époustouflé par la volonté qui les anime afin de faire vivre ce projet. Découvrez cette pépite là-dessous :

Comble du bonheur : A l’heure où j’écris ces lignes, le projet n’a pas (encore) atteint le cap des 10 000 votes ! Vous avez donc encore (un peu) de temps pour apporter votre pierre à l’édifice (hausmannien) et dire « j’y étais ». En tous cas, pour moi, ce sera un immense OUI, comme pour la dernière fois. Je vous laisse avec la citation du Chef Gusteau, reprise par Thomas dans la présentation de son projet :

Everyone can cook … but only the fearless can be great »

Egalement réalisé par Brick Project

Escape Game: Carter’s Secret


Un projet LEGO Ideas qui fait aussi Escape Game ? Je ne vous en dis pas plus, allez découvrir cette surprenante idée en cliquant sur l’image !

LEGO Ideas : Le projet Mini-fig Scale project Gemini atteint les 10 000 votes

Septième projet de cette nouvelle phase de sélections, le projet Mini-fig Scale project Gemini par Stevenhoward27 a atteint le cap convoité des 10 000 soutiens.

On avait déjà parlé de ce projet dans l’épisode 6 de Brick Ideas, où il avait atteint le rang (très recherché) de coup de cœur de Brickinvest…

Alors oui, encore un projet spatial, mais franchement, celui-ci, j’aimerais vraiment le voir commercialisé. Peut-être son côté historique, peut-être car il s’intéresse à un vaisseau moins connu que son grand frère Apollo, peut-être par son impressionnant niveau de détail, j’adore ce projet.

Si un jour le groupe LEGO décide de réaliser une gamme « Space Expert », ce modèle devra y figurer. On retrouve tous les éléments caractéristiques d’un véritable set LEGO UCS : une échelle minifigurine, une présentation sur un socle discret, une plaque de présentation… tout y est !

Ce modèle représente donc un vaisseau Gemini, dont 12 exemplaires ont volé (10 habités) entre 1964 et 1966, dans une série de missions permettant d’acquérir de l’expérience dans la plupart des manœuvres orbitales nécessaires à une future mission lunaire. Un vaisseau biplace qui a permis, aux USA, d’effectuer leurs premières sorties extra véhiculaires.

Toutes les phases du vol (EVA comprise) sont modélisées ici, avec la possibilité de séparer la capsule habitée du module de service. Au passage, on peut admirer l’intérieur du vaisseau et des techniques de construction qui font sacrément envie !

C’est donc bien un projet très pro, bien réalisé, bien documenté, quasiment clé-en-main pour LEGO qui est proposé ici. Il ne sera jamais accepté, on a trop de projets spatiaux dans la gamme Ideas, mais c’est clairement dommage.

Egalement réalisé par Steven Howard


Steven Howard n’est pas un inconnu sur la plateforme LEGO Ideas : C’est lui qui avait remporté le concours Pierrafeu l’année dernière avec ce design d’une rampe de lancement sur le dos d’un dinosaure !

Ce projet rejoint les six projets ayant déjà atteint ce cap des sélections : Mary Poppins: Cherry Tree Lane, Tesla Cybertruck, Untitled Goose Game, UCS Chitty Chitty Bang Bang, The Train Station – Studgate et SpaceX Falcon 9


Prochaine échéance pour LEGO Ideas : l’annonce des résultats de la deuxième phase de sélection 2019, avec, je l’espère, une bonne nouvelle pour le Pursuit of Flight de JKBrickworks : résultats cette semaine !

J’ai participé au podcast Men In Bricks !

Si je ne devais garder qu’un bénéfice de mon activité sur les réseaux sociaux, sur mes productions vidéo (et autres…), ce serait celui-là : aller à la rencontre d’autres passionnés. Des passionnés de LEGO évidemment, mais surtout passionnés par la transmission de leur passion. Que ce soit des créateurs de MOC incroyables, des fan-designers, des vidéastes, des blogueurs… et maintenant des podcasteurs !

« Poditeur » régulier de Men in Bricks depuis le premier ou deuxième épisode, en fin d’été 2019, j’ai adoré aller à la rencontre de Alex et Panda, le duo de choc, rejoint depuis quelques épisodes par Aurélie, la spécialiste des réseaux sociaux (et fan de LEGO Disney) dans leurs studios.

CLIQUEZ ICI POUR SPOTIFIY

CLIQUEZ ICI POUR APPLE PODCAST

CLIQUEZ ICI POUR DEEZER

Pendant une heure, on discute de l’histoire de la communauté BrickInvest, des origines du concept, de mes sets préférés, de la nécessité d’ouvrir un compte TikTok (non).

Donc installez vous bien, prenez une petite boisson et c’est parti pour découvrir l’envers du décor de Brickinvest !

« Entrées précédentes