Archives de Catégorie: Billet d’humeur

LEGO Ideas : Faut-il changer les règles ?

Trente-cinq. Trente-cinq projets soumis sur la plateforme participative LEGO Ideas au cours du deuxième trimestre 2020 ont atteint le cap des 10 000 votes. Un record absolu, qui fait presque oublier les 26 projets du premier trimestre. On s’oriente vers une année 2020 absolument délirante en termes de nombre de projets à étudier pour l’équipe LEGO Ideas… peut-être le moment de changer l’organisation de la plateforme ?

Les règles sont claires : Dès qu’un projet atteint les 10 000 soutiens en ligne, il est évalué par une équipe technique, marketing et dirigeante de chez LEGO Ideas pour, éventuellement, en faire un set officiel. Une tâche longue et difficile, qui vérifie la faisabilité du projet, sa solidité (c’est un jouet…), l’acquisition des droits d’exploitation, le coût de fabrication, l’impact marketing…

C’est beau, un set LEGO

Seulement voilà… si on a eu dans le passé, en moyenne, une dizaine de projets par trimestre, l’année 2020 nous achemine vers un total absolument effrayant de plus 50 projets… 60 ? 70 ? Ces chiffres ne riment plus à rien. C’est en tous cas une problématique soulevée par le responsable « communauté » de la plateforme LEGO Ideas, Hasan Jensen, dans un billet publié sur le blog officiel de LEGO Ideas, que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Dans ce court texte, Hasan Jensen pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses : il indique que ce sont les commentaires publics que lui et son équipe ont lu sur les différentes plateformes LEGO qui l’ont poussé à débuter une réflexion sur un éventuel resserrement des règles autour de la soumission des projets. Si une première « bonne » raison à cette explosion est facilement trouvée (le confinement généralisé et le temps libre des AFOLs), le résultat n’en reste pas moins légèrement inquiétant : Est-on en train de s’acheminer vers des phases de review à 40 projets, chaque trimestre ?

En moyenne, sans compter l’année 2020, 30 projets atteignent le seuil des 10 000 votes chaque année. Et 4 sets officiels sont commercialisés. Si on garde ce ratio, se dirige t-on vers un total de 12 sets commercialisés au titre de l’année 2020 ?

L’avenir est tout aussi incertain, et pour le moment, Hasan Jensen réfute toute modification immédiate aux règles établies. Mais il pose néanmoins plusieurs questions sur un avenir « plus lointain » :

Faut-il augmenter le seuil de 10 000 votes ?

Faut-il réduire le temps nécessaire à l’obtention de ces votes ?

Faut-il changer la plateforme plus en profondeur ?

Je me permets de vous donner mon point de vue sur ces 3 questions qui apparaissent textuellement dans l’intervention de Hasan :

Faut-il augmenter le seuil de 10 000 votes ?

Mon premier avis, sans réfléchir, est de répondre un grand OUI.

Mais… déjà de combien ? 20 000 ? 100 000 ? La réponse n’est pas si simple ! Je le souligne assez régulièrement sur la chaîne et dans mes articles, certains projets qui ont atteint les 10 000 votes ne sont rien de plus qu’une gigantesque campagne marketing, en allant faire du pied à des fans d’une licence, des effets de mode un peu rigolos qui n’ont aucune chance d’être remémorés dans quelques années… Il serait tout aussi facile de trouver 100 000 votes pour un projet sur Untitled Goose Game (à l’époque où le jeu était un petit phénomène) que 10 000… Qui s’en souvient aujourd’hui, seulement quelques mois après ? L’augmentation du seuil n’est pas une bonne idée.

Vous vous souvenez de ça ? 10 000 votes en janvier 2020

Faut-il réduire le temps nécessaire à l’obtention des votes ?

A l’heure actuelle, lorsqu’un projet passe certains seuils de votes (les 100 premiers, 1000, 5000…), il gagne du temps supplémentaire pour atteindre les 10 000. Au total, si un projet réussit à atteindre ces seuils, il aura eu plus de deux ans disponibles pour arriver aux 10 000 votes. Si un projet est particulièrement intéressant, a t-il vraiment besoin d’autant ?

Là encore, ce n’est sans doute pas la meilleure mesure à adopter : l’immense majorité des projets retenus ce trimestre ont atteint le seuil des 10 000 votes en quelques mois à peine. Cette mesure ne servira qu’à expurger les pages de la plateforme de ses centaines de projets mal aboutis avec quelques dizaines de votes (des 30 comptes LEGO de mamie).

Ce projet basé sur une émission de la télévision chilienne a atteint les 10 000 votes en moins d’un mois

Faut-il changer la plateforme LEGO Ideas en profondeur ?

C’est la phrase qui m’a le plus effrayé. J’adore LEGO Ideas. J’adore le concept, je collectionne les sets estampillés Ideas depuis quasiment le début, et je trouve que la plateforme est bien fichue et permet de découvrir des créations incroyables. Faut-il changer tout cela ? Pour en faire quoi ? Une phrase a particulièrement attiré mon attention :

« In the longer term, we are exploring several potential changes, not only to address the current situation, but also to continue our mission of realising more AFOL designs. »

Que je traduis par « Sur le long-terme, nous explorons la possibilité de plusieurs autres changements, non seulement pour résoudre la problématique actuelle, mais aussi pour continuer notre mission de réaliser (comprendre commercialiser…) plus de créations d’AFOLs. »

Mon budget LEGO Ideas est en train d’exploser mon plafond !

La gamme LEGO Ideas passera t-elle de quelques sets annuels à plus d’une dizaine ? Est-ce là l’image d’une gamme qui produit des sets exceptionnels ? A t-on envie d’une gamme qui brade ses designs pour en commercialiser le plus possible, chaque année ? Pour un coût total totalement prohibitif pour le collectionneur ? Le coût total des sets LEGO Ideas commercialisés chaque année n’a fait qu’augmenter depuis 2013 ! Et l’année 2020 n’est pas finie au moment où je réalise ce graphique…

Je ne sais pas ce que nous réserve l’avenir de ma gamme préférée, mais je suis inquiet… et ces questions posées par un représentant officiel de LEGO Ideas ne sont pas là pour me rassurer.